La direction de la haute école HELMo souhaite alerter sur la diminution importante des places pour ses stagiaires dans le secteur social, constatée depuis le début de cette rentrée académique. Dans certaines sections, on estime cette baisse à 50%, ce qui est très préoccupant pour la qualité de la formation des futurs assistants sociaux, éducateurs ou animateurs.

La crise sanitaire du Covid19 est la raison la plus fréquemment avancée par les partenaires professionnels : il est désormais plus compliqué d’accueillir des stagiaires en respectant les normes sanitaires. Mais ce mode d’apprentissage est capital dans la pédagogie des hautes écoles: assistant.e sociale, de l’animation socio-culturelle et sportive ou d’éducateur spécialisé. Avec près de 1500 étudiants inscrits dans ces cursus rien qu’à HELMo, cela fait autant de stages à pourvoir, d’une durée de quelques semaines à plusieurs mois.

« Nous pouvons comprendre que certaines institutions soient plus réticentes à accueillir des stagiaires en cette période mais nous insistons aussi sur le fait que nos stagiaires sont aussi là pour prêter main forte aux équipes. Heureusement, certaines institutions ont accepté nos étudiants malgré le contexte COVID. Nous avons néanmoins dû adapter nos objectifs pédagogiques pour ce premier stage et envoyer nos étudiants dans d’autres secteurs que ceux prévus à notre programme de cours », explique Saïd Ouled El Bey, directeur du cursus “éducateur spécialisé” à HELMo CFEL.

Dans les autres cursus, les stages sont prévus plus tard dans l’année mais les échos revenant des partenaires professionnels font craindre +/-50% de diminution des places de stages offertes cette année aux étudiants. Tout en étant prête à s’adapter et à trouver des solutions équitables, la direction de l’HELMo en appelle à la solidarité des institutions du secteur social et tire la sonnette d’alarme.


Suivant : Un train chinois de marchandises arrive chaque jour au port de Renory
Précédent : Des bulles de répit pour les familles monoparentales

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×