C’était la fête ce vendredi place du marché. Autorités politiques, associations folkloriques étudiantes et badauds s’étaient réunis face au Perron pour fêter son retour et sa rénovation complète. Construit sur une ancienne fontaine de la Legia, le Perron est le symbole de la ville. C’est à cet endroit que se tenaient auparavant toutes les déclaration officielles, comme les décisions de justice.

Après une année et demie, le chantier touche donc à sa fin. C’est la société Galère qui a démonté la colonne de marbre et les trois Grâces du sommet, qui ont réalisées par Jean Delcour en 1697. Les pièces originales sont au Grand Curtius. Les copies sont en marbre de Carrare.

L’entreprise Laurent Labat a, elle, réparé les bassins et s’est occupé de la filtration d’eau. Les pierres ont aussi été nettoyées par divers corps de métier.

Le budget de ce chantier s’élève à 249.863.97 euros HTVA. Le financement est réparti entre l’Agence wallonne du Patrimoine (70%) car le Perron est classé comme patrimoine exceptionnel, la Ville de Liège (26%) et la Province de Liège (4%). Il reste désormais à effectuer encore quelques finitions et le chantier sera définitivement terminé.




(Photos: J-P Ers)


Suivant : Météo: nuages squatteurs
Précédent : Carré: l’Orange Givrée en faillite

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×