Dix ans après le lancement du mousseux sans alcool « Night Orient », le liégeois Univers Drink (basé avenue Blonden) se pose en étant le premier distributeur de Belgique à proposer une gamme de vins bio sans alcool. Présenta dans plus de vingt pays, la société a aujourd’hui atteint le million de bouteilles vendues, sur un marché concurrentiel à forte croissance, en particulier chez les jeunes consommateurs.

D’abord tournée vers les occasions festives, la marque Univers Drink est en passe aujourd’hui de s’asseoir à la table des consommateurs réguliers. Au sein de l’entreprise, Arnaud Jacquemin se montre confiant: On constate que la réceptivité du public belge au sans alcool est véritablement ancrée de manière beaucoup plus profonde. On sait que les jeunes sont aussi de plus en plus nombreux à adopter des comportements abstinents par rapport à l’alcool. Le nombre de jeunes qui affirment n’avoir jamais touché une goutte d’alcool a par exemple doublé en France entre 2000 et maintenant (14%, selon les chiffres 2017 de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies) tandis qu’un ‘millennials’ britannique sur quatre serait abstinent.

Avec leur vin bio sans alcool, ils souhaitent aujourd’hui répondre à cette tendance et rencontrer le souhait de consommateurs désireux de rencontrer des produits respectueux des terroirs et des processus de production. Et avec seulement 25 kcal /100ml, soit nettement moins que certains vins et cocktails alcoolisés.

La gamme est composée de vins classiques (rouge, blanc, rosé) et de mousseux (blanc et rosé), sous la marque « Vendôme Mademoiselle ». Le vin rouge est un Merlot, le blanc un Chardonnay et rosé un assemblage de cépages Airén et Tempranillo. Les mousseux sont aussi à base d’Airén, ce cépage blanc très répandu en Espagne (près d’un tiers du vignoble espagnol), et de Tempranillo pour le rosé. Les prix se situent entre 4,99 et 5,99 euros.

Notre préoccupation était aussi de concevoir un vin qui donne entière satisfaction aux amateurs. Ce vin est du vrai vin, à ne pas confondre avec les jus de raisin, parfois assimilés au vin sans alcool. Nous allons jusqu’au bout du processus de fabrication du vin, pour ensuite le désalcooliser. C’est ce qui fait de notre produit un produit unique“, assure Arnaud Jacquemin.
Reste à goûter ces vins disponibles chez Cora, Carrefour ou Delhaize.


Suivant : Mithra va aussi commercialiser son anneau contraceptif en Suisse
Précédent : Fermeture du boulevard d’Avroy pour travaux à partir de 20h ces lundi et mardi

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×