Alain Mathot comparaîtra cette semaine devant la cour d’appel de Liège dans le cadre du dossier Intradel. Un dossier pour lequel il avait été acquitté l’année dernière en première instance. L’ancien bourgmestre de Seraing est toujours poursuivi pour des préventions de corruption, de faux, de blanchiment, d’abus de biens sociaux et d’infractions aux enchères publiques. Le 25 février dernier, il avait été acquitté de ces préventions. Le tribunal l’ayant en effet reconnu coupable de fraude fiscale pour un montant de 4.600 euros, alors que le ministère public avait requis une peine de deux ans de prison, avec sursis.

Le tribunal avait pointé qu’il n’existait pas d’éléments suffisants pour affirmer qu’Alain Mathot avait reçu des fonds de la part de Philippe Leroy, ancien d’Inova France. Dans la foulée du jugement, le Parquet de Liège avait manifesté son intention de faire appel.

Dans ce dossier, 12 personnes et quatre sociétés ont déjà été condamnées en juillet 2019 par la cour d’appel de Liège. A


Suivant : L’immeuble de la Région wallonne situé au Val Benoît va être rénové
Précédent : Travaux d’impétrants rue Ernest Solvay et sur une partie du parking du Standard dans le cadre du chantier du tram

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×