Fin 2018, le siège liégeois de la Banque nationale avait été vendu pour 7,1 millions €. La Mosa Ballet School, une école de danse internationale va y être implantée et le chantier a démarré. Hier, Benjamine De Cloedt et Damien Comeliau, les piliers du projet, ont présente cette nouveauté ainsi que la direction artistique de l’école, avec la nomination du danseur, professeur et chorégraphe émérite Pedro Carneiro (12 ans au Ballet national de Lisbonne), également membre du jury dans plus de 60 grandes compétitions internationales.

L’ouverture est prévue en septembre. Il s’agira de 10 000 m2 d’infrastructure flambant neuve. La Mosa Ballet School ambitionne de devenir l’une des meilleures écoles de ballet du monde et développera une nouvelle approche dans le monde de la formation de haut niveau en danse, “qui réconcilie exigence de performance, d’humanité et d’impact“. Elle ouvrira ses portes à la rentrée de septembre 2022 et accueillera 115 jeunes danseurs de 12 à 18 ans dans une formule « tout-en-un », incluant un internat. Les élèves suivront, en parallèle, un cursus classique de l’enseignement secondaire général à l’Athénée Royal Charles Rogier, afin de mettre toutes les chances de leur côté.

La bâtiment de l’ancienne Banque Nationale de Belgique (BNB), bardé de marbre, qui n’est malheureusement pas classé, ne sera toutefois pas entièrement démantelé. Le hall majestueux sera préservé. Les 9 studios de danse qui sont prévus seront aménagés dans la cour intérieure et au-dessus de l’entrée des garages, côté rue Hazinelle.
Il n’y aura pas de salle de spectacle et les galas de fin d’année auront lieu au Théâtre de Liège ou à l’Opéra de Liège. Mais n’est-il pas particulier d’avoir une école de danse de ce niveau à Liège alors que la ville n’a plus de ballet ? “Il y a d’autres écoles non liées à des compagnies telles que l’European Ballet School aux Pays-Bas, le Joffrey ballet School de New-York ou le Koltun ballet academy de Boston“, nous répond Elisa Vainsel, cheffe de projet.

Renseignements: www.mosaballetschool.eu

(Photo du dessus: Olympe Tits)


Suivant : Abattre un arbre ou arracher une haie: il faudra désormais une autorisation communale
Précédent : Réouverture du Domaine provincial de Wégimont ce samedi

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×