Fin janvier, l’enquête publique avait été ouverte concernant le projet immobilier Matexi, sur le site de la Chartreuse à Grivegnée. La société avait revu son projet et, au lieu des 74 logements prévus, la demande concerne désormais 48 logements:
– 35 maisons mitoyennes ou semi-mitoyennes à toiture plate avec un rez-de-chaussée et 2 étages
– 2 immeubles intégrant appartement avec un rez-de-chaussée et trois étages

Une nouvelle voirie et des cheminements piétons doivent être créés et le plan d’alignement de la rue Thier-de-la-Chartreuse (Grivegnée) doit être modifié. Or, le conseil communal a approuvé lundi cette modification de voirie. Et cela laisse à penser que le projet global verra le jour, ce qui risque de faire réagir les riverains qui ne veulent toujours pas de ce projet. 3.577 personnes avaient envoyé une lettre de réclamation via le site chartreuse-liege.be mais seules 601 sont recevables.

Pour faire passer la pilule, l’échevine de l’Urbanisme, Christine Defraigne, a annoncé via La Meuse que l’espace boisé supprimé pour bâtir les lotissements serait limité à deux hectares à front de voirie et que les 36 autres hectares seraient “sanctuarisés” afin que l’on n’y touche plus. L’autre projet de la société italienne Immo Chartreuse, sur le même site, ne devrait quant à lui pas voir le jour.

Les opposants aux constructions mettent en avant la préservation du patrimoine historique unique de la zone, qui est aussi un poumon vert, l’augmentation de volume de trafic lié au projet qui serait difficile à absorber pour le quartier ou les trop nombreuses dérogations pour construire des bâtiments plus hauts que ses voisins existants.


Suivant : Météo: du soleil malgré quelques passages nuageux
Précédent : Reprise des travaux et suppression des trains entre Liège-Guillemins et Herstal/Liers

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×