Ils entrent en service pour une période test de 15 jours pendant laquelle les automobilistes qui ne sont pas en ordre avec le stationnement payant ou qui sont mal garés recevront seulement un avertissement (et pas une amende). Cela permettra à certain(e)s automobilistes de s’habituer au fait que désormais ils n’y aura plus de petit papier glissé sous l’essuie-glace prévenant qu’un PV a été dressé ou qu’une redevance forfaitaire est à payer.

Comme annoncé par les autorités suite à l’assassinat de deux policières en charge de vérifier les stationnements, la Ville de Liège s’est équipée de deux véhicules de contrôle automatisé du stationnement dits « scan-cars » (des Renault Zoé) qui remplaceront le contrôle manuel effectué par les agents de la zone de police. Chaque véhicule est doté de 16 caméras et est capable de contrôler entre 10 et 15.000 véhicules par jour. Des contrôles de toutes les voitures seront systématiquement effectués au centre-ville et dans certains quartiers, plusieurs fois par jour, sur les zones “horodateurs” et “riverains”.

Les caméras infrarouges permettront de repérer les plaques même dans la pénombre qui, couplées avec d’autres systèmes de prise de vue, mettront à disposition plusieurs photos des véhicules sous différents angles en cas de contestation.

Pour payer leur stationnement, fini les tickets ! Les automobilistes doivent dorénavant renseigner leur numéro de plaque d’immatriculation – soit via sms, soit via horodateur, soit encore via la nouvelle application « Liège en poche » – de façon à ce que les scan-cars puissent identifier leur véhicule comme « en règle » pour la durée maximale en vigueur dans la zone de stationnement. Le système prendra en compte un délai de 5 minutes considéré comme le temps nécessaire pour payer son stationnement.

Les automobilistes qui n’ont pas alimenté l’horodateur se verront réclamer une redevance journalière forfaitaire de 40€. Le fait d’être mal garé ou stationné est punissable d’une sanction administrative communale (SAC) d’un montant de 58 ou 116 € suivant la catégorie. Exemples : le stationnement sur trottoir, ou sur un passage pour piétons, ou encore les doubles-files.
Les automobilistes dont le véhicule entrave la circulation et nécessite son enlèvement doivent s’acquitter d’une taxe forfaitaire de 206 €.

Le stationnement en zone horodateur est payant du lundi au samedi inclus de 8h à 12h30 et de 13h30 à 18h. Il est gratuit les dimanches et jours fériés.

Pour les riverains :
L’autorisation de stationner sera désormais permanente, tant que le demandeur ne change pas de domicile ou d’immatriculation.
Les Liégeoises et Liégeois qui disposent déjà d’une carte « riverain » n’ont pas de démarche supplémentaire à effectuer. Leur numéro de plaque est automatiquement importé dans la base de données interrogée par la scan-car. Par contre, celles et ceux qui sont domiciliés à Liège, qui ne détiennent pas encore de carte, et qui souhaitent en bénéficier, doivent en faire la demande via l’e-guichet (https://e-guichet.liege.be/) ou en prenant contact avec le Bureau de Police administrative (04/221.81.80 ou ).

La mise en place des scan-cars et le contrôle renforcé du stationnement en voirie doivent permettre une meilleure accessibilité pour les riverains aux emplacements qui leur sont réservés et une meilleure rotation dans les zones payante

Carte de stationnement pour personnes handicapées:
Toute personne, Liégeoise ou non Liégeoise, détentrice d’une carte de stationnement pour personnes handicapées est invitée à s’inscrire dans la base de données. La gratuité du stationnement dans les zones « horodateur » leur sera toujours assurée. Toutefois, ils doivent communiquer deux immatriculations qui seront encodées dans la base de données « scan-car ». Cette démarche doit être effectuée via l’e-Guichet ou auprès du Service social communal (04/221 84 20)


Suivant : Météo: larges éclaircies
Précédent : Hivernales de la danse: déjà temps de réserver sa place pour ce rare rassemblement d’étoiles en Cité ardente

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×