Le leader mondial de l’acier, ArcelorMittal, a annoncé le 2 novembre dans un communiqué qu’il cédait les lignes de galvanisation d’acier 4 et 5 à Flémalle et l’usine de production de fer blanc Ferblatil à Tilleur (750 travailleurs en tout) à Liberty House. Cette dernière est une société industrielle et métallurgique britannique fondée en 1992 et dont le siège social est situé à Londres.

La transaction, qui constitue la dernière partie d’un plan de désinvestissement qu’ArcelorMittal convenu avec la CE pour éviter une situation de monopole à la suite du rachat du site intégré d’Ilva en Italie, doit encore être soumise à l’approbation de la Commission Européenne et à la conclusion des consultations avec les comités d’entreprise locaux et européens.

Cette annonce inquiète toutefois les syndicats qui n’ont eu jusqu’à présent aucune information sur le business plan ni sur le plan social du repreneur et ont peur pour le maintien de l’activité.


Suivant : Quelques adaptations en vue après les changements de cette année aux Francos
Précédent : Le Lidar se trouve boulevard Fosse-Crahay

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×