En temps normal, les supermarchés font don de leurs excédents alimentaires aux banques alimentaires et aux organisations sociales. En raison de la crise du Coronavirus, il y a peu d’excédents et donc peu de dons ces derniers jours, nous explique la fédération du commerce Comeos. “C’est pourquoi les supermarchés font un effort supplémentaire de plus de 230 tonnes, soit 460.000 repas.”

Dominique Michel, CEO de la fédération du commerce Comeos, explique : “Les supermarchés ont un rôle social important. Et nous voulons montrer clairement que nous ne laissons personne de côté, ni les clients réguliers ni les personnes dans le besoin. C’est pourquoi nous faisons ce don supplémentaire qui correspond à 10 fois le don normal aux organisations sociales. Tous les supermarchés belges participent à cette initiative. Parce que c’est en se soutenant les uns les autres que nous nous en sortirons ensemble.

Nathalie Muylle, la ministre fédérale du Travail, de l’Économie, de la protection des Consommateurs et de la Lutte contre la pauvreté a, par ailleurs, annoncé avoir prévu 286.000 euros supplémentaires pour les banques alimentaires, afin que les plus vulnérables bénéficient d’un soutien supplémentaire. “L’aide des supermarchés est aussi particulièrement bienvenue. La contribution de 233 tonnes de marchandises est un soutien important pour les banques alimentaires et pour ceux qui en font usage.”

Denis Ducarme, ministre des Classes moyennes, des Indépendants, des PME, de l’Agriculture et de l’Intégration sociale a également salué cette initiative: “Dans un contexte où les banques alimentaires et autres acteurs de terrains sont confrontés à une baisse importante des invendus de la grande distribution en raison des stocks de vivres constitués par certains habitants, je salue l’initiative de Comeos. Ce don de 233 tonnes de nourriture pour les plus démunis permet de compléter les démarches initiées au niveau fédéral, notamment la mise à disposition de subsides pour l’achat de denrées alimentaires et de produits d’hygiène de base ainsi que le développement d’une plateforme informatique de coordination entre les acteurs de terrains actifs dans le secteur de l’aide alimentaire.


Suivant : Le corps d’un homme âgé retrouvé dans l’Ourthe ce samedi
Précédent : L’accès au centre fermé de Vottem refusé à la députée Sarah Schlitz: “Une violation flagrante de l’Arrêté royal”

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×