Par communiqué de presse, la SNCB et Infrabel indiquent que l’offre de trains va être réduite à partir de ce lundi sur tout le territoire belge.

La mise en place de ce service de trains d’intérêt national permettra le maintien d’une “offre robuste, stable et prévisible dans la durée”, affirment les deux sociétés touchées, elles aussi, par de nombreuses absences pour maladie. Le taux d’absentéisme des accompagnateurs de train de la SNCB a en effet doublé pour atteindre les 30% dans certaines régions.

Entre un à deux trains IC circulent par heure, tandis que deux à trois trains L et S sont assurés durant les heures de pointe. Après 20h00, de nombreux voyages seront supprimés. Certaines gares ne seront plus desservies.

La SNCB et Infrabel assurent par ailleurs qu’il y a assez de place à l’intérieur des trains pour maximiser la distance entre les voyageurs et respecter ainsi les mesures de distanciation sociale. Le taux d’occupation actuel se situe aux alentours des 8 à 10 %.

La nouvelle offre ferroviaire a été élaborée en concertation avec le gouvernement. Ce plan devrait rester d’application jusqu’au 5 avril prochain au moins.

Plus d’informations sur https://www.belgiantrain.be/fr/news/coronavirus/overview-alternative-plan.


Suivant : A peine 147.000 masques FFP2 ont atterri à Liège Airport: les millions d’autres ne protègent pas suffisamment
Précédent : Météo: un lundi très froid mais ensoleillé

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×