Grosse frayeur au CHC de Hermalle ce 14 août. Pendant la nuit, un patient, de retour du Congo, s’est présenté aux urgences de la clinique. Il présentait plusieurs symptômes du virus mortel.

Un transfert vers Anvers s’est alors révélé nécessaire. “L’hôpital a dès lors contacté le médecin hygiéniste du CHC, puis le médecin de la cellule de surveillance des maladies infectieuses de l’AVIQ, et a déclenché la procédure de prise en charge des patients à risques, soit dans le cas d’une suspicion Ebola, la procédure NRBC (nucléaire, radiologique, bactériologique, chimique). La prise en charge, tout comme le transfert du patient, ont été réalisés dans le respect de mesures de protection maximales”, rassure la clinique.

“Le personnel de soins a immédiatement appliqué les mesures de confinement et adopté les équipements de protection qui s’imposent (masque, visière, lunettes, cagoule, bottes, gants)”. Vu l’heure tardive à laquelle il est arrivé, le patient n’a été en contact avec aucun autre visiteur.

L’Institut de médecine tropicale a finalement confirmé après 23h que les tests Ebola étaient négatifs. L’homme -souffrait d’une malaria. Plus de peur que de mal, au final.

Plus d’informations sur le site du CHC


Suivant : Damso, invité surprise de la Beach Box de Coronmeuse
Précédent : Grosse prestation du Standard contre Mouscron (vidéo)

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×