Pierre Luthers, l’organisateur du village de Noël, a dressé le bilan de l’événement, et le constat est plutôt positif, malgré une fréquentation en baisse (15 à 20%), comme on pouvait s’y attendre, compte-tenu des circonstances et de l’obligation du CST. Pour rappel, beaucoup d’incertitudes planaient sur la tenue du village de Noël, y compris la veille de son ouverture le 26 novembre, alors que tous les commerçants étaient en place. Et c’est un véritable petit miracle qu’il ait pu se tenir jusqu’au bout, estime le patron de l’asbl “Enjeu”, qui chapeaute la manifestation, soulagé aussi que les visiteurs aient répondu présents au rendez-vous.

“L’édition 2021, c’est fini, mais c’était magique encore”, a-t-il commenté. “Ces dernières semaines ont été hyper intenses pour notre équipe sur le terrain. Il faut dire que, question montagnes russes émotionnelles, on a été servis ! Avec pas moins 3 CodeCo en 5 semaines, des mesures sanitaires en veux-tu en voilà à appliquer dans des délais hyper courts, le personnel à recruter en conséquence, les frais colossaux à prendre en charge, les animations et DJ à annuler en dernière minute.”

En ce qui concerne le chiffre d’affaires des tenanciers, certains ont gagné plus qu’en 2019, surtout du côté des produits de bouche. La patinoire a également très bien fonctionné. La 35e édition est déjà en préparation.


Suivant : Météo: ciel variable et temps sec
Précédent : Pose de câbles basse et moyenne tension rue Ernest Solvay dans le cadre du chantier du tram

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×