Le président du PS, Paul Magnette, a plaidé dans Le Soir de ce samedi pour la gratuité des transports en commun, et dont du TEC et de la SNCB, une idée défendue par le PTB depuis maintenant quelques années. Pour financer les 700 millions d’euros par an que coûterait cette mesure à la SNCB, il préconise d’augmenter la taxe sur les comptes-titres de 0,15 à 0,5%: “On a besoin de mesures chocs”, a-t-il commenté, s’appuyant sur les objectifs climatiques.

Cette proposition a été mal accueille dans les rangs du MR qui a pointé son inefficacité. “Le PS continue à faire croire à l’argent gratuit. Il n’est pas sérieux de continuer à additionner les dépenses sans résoudre les enjeux d’emploi. Les dépenses du PS d’aujourd’hui, ce sont les impôts de demain et la dette abyssale que nos enfants devront supporter”, a commenté Georges-Louis Bouchez, président du MR, sur Twitter.


Suivant : Météo: journée agréable alternant nuages et aclaircies
Précédent : Météo: une belle matinée qui se dégrade

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×