La parquet de Liège a confirmé hier que plus d’une tonne de cocaïne (1,28 exactement) avait été découverte le 14 décembre par des ouvriers au port autonome de Liège. Des paquets de cette drogue étaient dissimulés dans des sacs à gravats provenant apparemment du Brésil et ayant transité par le port d’Anvers mais qui sont arrivés à Liège par erreur.


Suivant : Un ex-candidat cdH aux élections communales tente sa chance pour être élu député au Niger
Précédent : Ouverture d’une épicerie naturelle à Chênée

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×