Le Port de Liège a enregistré pour la huitième année d’affilée une nouvelle croissance du trafic fluvial de conteneurs et a établi un nouveau record en 2020 malgré la crise sanitaire liée à la Covid-19. Avec 20% de conteneurs en plus sur nos voies d’eau et la poursuite des investissements pour rendre la plate-forme de Trilogiport complètement trimodale (eau – rail -route), le Port autonome répond aux enjeux logistiques et environnementaux.
Le trafic conteneur s’inscrit comme une véritable alternative pour le transport de marchandises, ce qui permet au Port de Liège de limiter les conséquences économiques de la crise sanitaire sur l’outil logistique. En maintenant et en développant les activités liées aux conteneurs, dans un contexte de dialogue avec les riverains, nous travaillons à un avenir durable pour notre région“, s’est réjoui le bourgmestre, qui est aussi président dudit port.

La crise du coronavirus a toutefois impacté les trafics traditionnels. A l’instar des ports maritimes européens, il a suivi le rythme de l’économie européenne et mondiale et a souffert d’un moindre dynamisme du commerce mondial en 2020. Le trafic global (eau-rail-route) s’est établi à 19.2 millions de tonnes de marchandises en 2020, soit une baisse de 9% par rapport à l’année précédente. Le trafic fluvial observe aussi un recul : près de 14 millions de tonnes de marchandises ont transité par les zones portuaires liégeoises, soit une diminution de 12% par rapport à 2019 (soit -1.9 million de tonnes). “Ces diminutions reflètent l’impact économique de la pandémie de la Covid-19 sur les activités portuaires liégeoises”, conclut le communiqué du PAL.

Pour la première fois depuis 10 ans, le chiffre d’affaires est donc en léger recul (-7,5 %) et s’élève à 4.458.783,64 €.


Suivant : Déviation de certains bus place Saint-Lambert
Précédent : Météo: retour des nuages au fil de la journée avec un peu d’humidité

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×