On trouve à Bressoux le plus grand potager collectif de Wallonie. Lancés à la fin du 19ème siècle, les jardins ouvriers permettaient aux familles de disposer d’un lopin de terre, source d’aliments peu onéreux. Mais une enquête du Vif montre que celui de Bressoux, qui s’étend sur plus de 6 hectares et compte trois cents jardins ouvriers, serait pollué: plomb, cuivre, zinc, cadmium, mercure, arsenic et hydrocarbures. Selon une étude de risques commanditée par le Logis social, propriétaire du terrain, l’hypothèse d’une ” menace grave ” pour la santé humaine ” ne peut être écartée “. Des analyses de légumes sont en cours.

Le terrain appartient au Logis social de la ville de Liège mais il est géré par la Ligue des Coins de Terre.
Il y a quelques semaines, une locataire a fait analyser la terre de son lopin. Et au vu des résultats, le Logis social a averti les jardiniers et leur a demandé de ne plus consommer leurs légumes. Il a aussi commandé des analyses complémentaires. Elles ont été réalisées lundi et permettront de vérifier si la pollution des sols a contaminé les végétaux.

Les résultats sont attendus en septembre. D’ici là, les agronomes ne veulent pas être alarmistes mais recommandent la prudence et notamment aux enfants de mettre de la terre en bouche.Ceux qui voudront continuer à consommer leurs légumes sont invités à bien les laver et à renoncer aux légumes feuilles comme les salades et les épinards.

(.Source: Le Vif, Rtc)


Suivant : Le nouveau commissariat des Guillemins, quasi fini, est en rade depuis des mois
Précédent : Météo: belle journée mais avec un risque de grosse averse de type orageux

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×