Au cours des 6 derniers mois, depuis l’instauration des mesures sanitaires dans le cadre de l’épidémie Covid, 2.200 infractions ont été constatées par PV et un tiers concerne des non-Liégeois. Pour le bourgmestre, qui s’exprime dans la Meuse, cette moyenne de 365 P.-V. par mois, mise en rapport avec la fréquentation de plusieurs centaines de milliers de personnes par jour, démontre que les Liégeois sont relativement disciplinés.

Le nombre de PV dressés n’est évidemment qu’un indicateur puisqu’il dépend de l’activité policière et qu’il n’y a pas d’étude sur le comportement de la population par rapport à ces mesures. Willy Demeyer assure cependant que la tendance au respect des mesures est identique du côté des organisateurs d’événements, sportifs ou non.
A l’heure où il vient d’autoriser la tenue de la Foire d’Octobre, le bourgmestre est donc contre un durcissement des mesures et souligne que les chiffres de contamination à Liège ne sont pas plus inquiétants que dans les autres communes de la province. Depuis mi-septembre, environ 500 cas ont été diagnostiqués à Liège, indique Sciensano.

Selon la RTBF, le nombre de cas en augmentation fait peser une menace pour les centres hospitaliers qui n’ont plus uniquement le Covid à gérer car ils prennent en charge toutes les autres pathologies. Ce qui fait que certains hôpitaux sont déjà presque saturés comme au CHR de la Citadelle ou au CHU du Sart-Tilman.


Suivant : Météo: de la pluie en cours de journée
Précédent : L’animateur de Vivacité Michel Vincent ne sera plus à l’antenne à partir de demain

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×