Alors que l’une ou l’autre recommencent timidement dans le Hainaut, le Brabant wallon ou Namur, les marches Adeps demeurent annulées dans la province de Liège. Ce rendez-vous dominical et familial qui avait été interdit pendant le confinement est pourtant autorisé depuis le 8 juin 2020, moyennant l’obtention des autorisations nécessaires des Administrations communales et le respect des consignes sanitaires.

Malgré la motivation des groupements organisateurs, des barrières leur sont parfois mises notamment au niveau des autorisations des administrations communales et du DNF. De plus, les mesures de sécurité qui leur sont imposées via le protocole de reprise de l’Adeps rendent aussi les choses difficiles et contraignantes pour certains groupements organisateurs dont certains membres sont parfois considérés comme étant à risques. Le principal souci étant bien évidemment l’organisation du secrétariat d’accueil et de la buvette et petite restauration où les mesures sont parfois bien difficiles à appliquer: distanciation entre les tables, désinfection des tables et chaises entre chaque passage, désinfection des sanitaires, etc…“, explique Sabrina Defoort, attachée à l’Administration générale du Sport. Tout cela implique beaucoup de bénévoles et un délai d’organisation.

Ce dimanche, des marches étaient normalement programmées à My, Solwaster ou Verleumont. Mais elles sont à nouveau annulées. Avec le temps, les organisations vont devenir plus nombreuses car les groupements organisateurs auront le temps de s’organiser, nous assure-t-on à l’administration. Patience…


Suivant : Le marché de la Batte passe à 100 échoppes dès ce dimanche
Précédent : Le quartier de Fragnée complètement embouteillé mardi: voici pourquoi

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×