L’enquête publique s’est clôturée il y a deux semaines et les travaux sont programmés à l’automne de cette année pour une durée d’un an. Mais la construction du nouveau bâtiment de la gare Saint-Lambert (ex-Cadran) souffre de nombreuses critiques. Le projet est jugé trop minimaliste et un certain nombre de Liégeois ne lui accordent aucune ambition architecturale.

Au conseil communal de lundi, le chef de groupe cdH, Benjamin Bodson, a estimé que ce projet était esthétiquement pauvre et bien moins ambitieux que ce que l’on pouvait espérer dans un environnement historique, classé entre l’église Sainte-Croix et les maisons de maître de la rue Fond Saint-Servais.

L’échevine de l’Urbanisme, a précisé que des remarques seraient transmises au Fonctionnaire délégué de la Région wallonne qui doit in fine délivrer le permis. Christine Defraigne juge également le projet inadapté par rapport à sa position et a également relevé que la largeur des cheminements mixtes, piétons et cyclistes étaient insuffisants et qu’il n’y avait pas de lien entre la rue de Bruxelles et les voies de chemin de fer. Elle a également pointé que certains recoins risquaient d’augmenter une certaine insécurité.

Lire aussi: La gare de Liège Saint-Lambert reconstruite cet automne: elle ne sera plus souterraine


Suivant : Météo: soleil
Précédent : Le CPAS renforce son équipe de psychologue pour soutenir les jeunes en souffrance dans le contexte actuel

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×