Selon le rapport anti-fraude réalisé par Deloitte au sein du groupe liégeois Nethys, des incohérences dans les factures de 35 prestataires ont été relevées pour un montant total de 127,5 millions d’euros de frais de consultance en trois ans. Le Soir indique également qu’entre le 1er janvier 2017 et le 31 décembre 2019, 214 conseils, comptables et réviseurs, spécialistes indépendants de l’informatique ou des relations publiques ont travaillé durant ces trois années pour Nethys au titre de « consultants ». Les vérifications de Deloitte ont été ciblées sur les 121 prestataires ayant facturé au moins 100.000 euros à cette période et dont le montant des prestations représente 98 % du montant total facturé.

En 2017 déjà, la commission d’enquête “Publifin” avait déjà révélé que 162 prestataires du même genre avaient été sollicités pour la seule année 2016.


Suivant : Luc Partoune compte déposer plainte pour licenciement abusif de Liege Airport
Précédent : Vert Ardent demande un audit “antifraude” au sein de l’intercommunale qui gère le Palais des Congrès

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×