L’affiche de la douzième édition du Micro Festival est bouclée. Un rendez-vous auquel de nombreux liégeois sont attachés pour son côté à la fois convivial, alternatif, esthétique et très professionnel. L’année dernière, les organisateurs s’étaient d’ailleurs décarcassés pour que l’événement puisse avoir lieu malgré les contraintes imposées à ce moment-là par la crise sanitaire et soit le seul festival liégeois de l’été 2021.

La découverte musicale reste la pierre angulaire du “Micro”. Depuis ses débuts, l’équipe a cherché à partager ses coups de cœur et trouvailles tout en favorisant l’éclectisme, l’inédit et les performances lives marquantes. Cette année, il se tiendra les vendredi 5, samedi 6 et dimanche 7 août (soit trois jours complets) sur son site habituel de la rue Vivegnis avec plus de 40 artistes répartis sur trois scènes.

Le programme, varié comme toujours, oscillera musicalement entre jazz, nu-jazz, noise, punk, garage, techno, ambient, drone, kraut, rap, psyché, post punk, cold wave, afrobeat, dancehall, transe, minimalisme, électronique… L’occasion de se laisser happer par des univers musicaux pointus, quelquefois inattendus, dans une ambiance qui reste sous-tendue par un esprit local.

Si la musique est l’ADN du Micro, cette année, les arts plastiques y seront également présents. Dans son enceinte, grâce aux collectifs actifs dans la déco du festival depuis ses débuts (Vle, Digital Bal Musette). Mais aussi en dehors puisque leurs voisins proches proposeront des expos: Espace 251 Nord, New Space, La Comète…

Le pass 3 jours (50€) reste de surcroît très abordable comparé aux grosses machines. Achetez vite vos tickets via le site www.microfestival.be C’est à chaque fois sold out.


Suivant : Météo: averses possiblement orageuses
Précédent : Nouvelle expo sur le thème des disparitions forcées en Amérique latine à la Cité Miroir

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×