Les activités du Gestionnaire de Réseau (GRD gaz et électricité) vont bientôt être indépendantes dans RESA intercommunale. A ce jour, aucune concertation quant aux statuts de celle-ci. Quel organigramme ? Quels barèmes appliqués ? Quelles règles de nomination?“, s’interrogeait Cristine Planus, déléguée CGSP chez Publifin, au mois de septembre. Elle relevait également que 81 personnes de la branche privé Nethys avaient déjà été transférées vers RESA SA (future RESA intercommunale) le 1er juillet 2018, alors que les agents contractuels de l’activité VOO qui ont entre 15 et 20 ans de carrière n’ont pas cette possibilité.”Le but serait-il encore d’opposer les travailleurs entre eux ? Le privé contre le public, les contractuels contre les statutaires, les VOO contre les RESA…“, s’interrogeait-elle en soulignant que RESA avait identifié un manque en personnel de plus d’une centaine de personnes dans la nouvelle structure.

Aujourd’hui, on lit dans un article de G.Grosjean dans La Meuse que le processus de transformation de Resa en intercommunale est engagé et devrait coûter 8 millions d’euros. L’idée est que les 71 communes liégeoises actionnaires et la Province cèdent gratuitement leurs parts à Enodia (ex-Publifin) à la nouvelle structure. L’équipe de management sera composée de 7 personnes. Il y aura un directeur général (Gil Simon), un adjoint (Luc Warichet) et 5 directeurs de secteurs spécifiques directement salariés par Resa, ce qui signifie la fin des systèmes de rémunération en indépendant ou via des sociétés. Le conseil d’administration sera entièrement renouvelé en juin 2019, lors du passage de Resa en intercommunale. Les administrateurs toucheront uniquement des jetons de présence, à part le président et le vice-président qui pourront avoir une rémunération annuelle fixe.


Suivant : Le spectacle du cirque européen commence aujourd’hui boulevard d’Avroy pendant un mois
Précédent : Votre shopping au centre-ville peut désormais être directement livré à votre hôtel

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×