Mustafa Süngü, un Liégeois de 63 ans, a été condamné lundi matin par le tribunal correctionnel de Liège à une peine de 28 mois de prison avec sursis pour les trois quarts (sept mois fermes) et à une amende de 800 euros avec sursis. Il avait porté un coup de couteau dans la fesse gauche de Raoul Hedebouw, le porte-parole du PTB, lors d’un discours prononcé le 1er mai 2017 à Liège devant ses sympathisants.

Conditions du sursis: une absence de contact avec sa victime ou les proches de celle-ci et le respect d’un suivi psychiatrique ou psychologique régulier.

(Source: Rtbf)


Suivant : Voici les 25 meilleurs restaurants de Liège selon Gault et Millau
Précédent : Démontage de la Foire après une édition moyenne

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button