Hier, Pierre Meyers, le président de Nethys, a indiqué au Soir que l’administrateur délégué Stéphane Moreau ainsi que le reste du management (Bénédicte Bayer, Pol Heyse et Jos Donvil) seront licenciés sans indemnités, sans parachute et sans incentive financier liés aux opérations, une fois la privatisation de Nethys terminée.

Ils atterriront tous chez Ardentia Tech, la société créé par l’homme d’affaires liégeois François Fornieri -avec Stéphane Moreau- et qui a déjà fait une offre de rachat pour les filiales Win et Elicio.

Lire aussi: Enodia (ex-Publifin) tente de rassurer sur le vente de Voo mais l’on apprend qu’une autre filiale a été vendue


Suivant : Météo: journée globalement ensoleillée
Précédent : La cafétéria du Val-Benoît cherche (désespérément) un concessionnaire

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×