Après plusieurs mois de négociation, la direction de TI Group Automotive Systems Belgium à Wandre (spécialisée dans le feuillard cuivré pour l’industrie automobile) a finalement décidé de faire marche arrière. Les 40 emplois menacés (34 ouvriers et 6 employés) sur les 117 occupés sur le site liégeois sont préservés.

«La nouvelle a été officialisée ce matin en conseil d’entreprise, se réjouit René Petit, secrétaire permanent CSC METEA. La procédure Renault est stoppée, tous les emplois sont sauvés ! Après plus de quatre mois d’angoisse, c’est le soulagement pour le personnel et toute l’équipe CSC-CNE, seule famille syndicale présente dans l’entreprise. A l’annonce de cette victoire, cela a été une explosion de joie dans l’entreprise.»

TI Group Automotive Systems Belgium est active depuis 56 ans dans le secteur des fabrications métalliques. Elle fait partie d’une multinationale américaine qui possède 111 sites de fabrication dans 28 pays. Trois sites sont implantés en Belgique et occupent 468 personnes.


Suivant : La brocante de Fond Pirette se tient ce samedi
Précédent : Météo: beau temps

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×