Les travaux entrent dans une phase plus active, qui va générer des embarras de circulation et de mobilité. Le tram, qui sera mis en service en 2022, desservira 21 stations réparties sur un tracé sur 11,7 km dont 90% seront « en site propre ». Il reliera Sclessin et Coronmeuse. Avec une vingtaine de rames, il sera une véritable colonne vertébrale de transport, connectée à un parking de relais de plus de 900 places, au centre historique et autres bassins de vie de la ville, aux voies lentes et piétonnes.

Voici son tracé:


Suivant : Hivernales de la danse: déjà temps de réserver sa place pour ce rare rassemblement d’étoiles en Cité ardente
Précédent : Nouveau préavis de grève chez Skeyes: le trafic aérien pourrait être impacté à Liège Airport

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×