Il y a quelques mois, trois opérateurs avaient débarqué à Liège l’un après l’autre avec 200 trottinettes électriques de location: Lime, Troty et Circ (le changement de nom de Flash). Tous se plaignent aujourd’hui des nombreuses incivilités. Certaines sont cassées, d’autres jetées dans La Meuse ou même volées… et deux des véhicules ont même été localisées en Tunisie avec le système GPS. Au point que Troty a décidé, au début du mois, de mettre en pause ses activités à Liège, qui est la ville belge où les problèmes sont les plus nombreux.

La création de parkings spécifiques comme point de départ ou d’arrivée est envisagée par l’un des opérateurs restants. Mais au cabinet de l’échevin de la Mobilité, on indique qu’il faudrait d’abord étudier les données de navigation fournies par les loueurs pour éventuellement déterminer des zones spécifiques à cet effet.


Suivant : Météo: belles éclaircies
Précédent : Le Pont Atlas fermé pendant 4 jours

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×