Avant, il était commercial pour une grosse entreprise de certification. « J’ai été licencié en 2013. Le rendez-vous avait lieu au siège social de la boîte, à Bruxelles, et je suis sorti de là un peu à poil, sans téléphone portable et sans bagnole de société. C’était vraiment une journée bizarre… Je crois qu’en réalité j’espérais depuis quelque temps un virage radical dans ma vie professionnelle. Et, au fond, je me réjouissais de plonger dans quelque chose de nouveau, même si à ce moment-là, la voie qui s’ouvrait devant moi était surtout pavée d’interrogations… »

Cheville ouvrière du site de maraîchage en auto-cueillette “Le champ des possibles” situé sur les hauteurs de Jupille, François Sonnet a mis son histoire de transition personnelle en bande dessinée. Outre son parcours pour devenir maraîcher et son militantisme pour la cause paysanne, il y parle évidemment de la transition écologique et alimentaire dans le contexte de sa production de légumes sains et savoureux cultivés sans utilisation d’engrais ou désherbant chimique. Une activité engagée qui n’est pas sans difficultés et qui demande énormément de temps.

Vous pouvez d’ores et déjà pré-commander dès maintenant ” Le champ des possibles- Comment je suis devenu paysan” pour une livraison fin mai 2022 via ce lien au prix de 20€.
Dessin : Chris Damaskis
Scénario : Benjamin Fischer & François Sonnet


Suivant : Soirée “Strip-Tease” ce mercredi au cinéma Le Parc
Précédent : Météo: belle journée

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×