Selon une information du Soir, l’assureur liégeois Integrale, filiale du groupe Nethys, va cesser ses activités. Lors d’une assemblée qui a eu lieu jeudi de la semaine passée, les actionnaires ont constaté que la société n’était plus en mesure d’assurer la continuité de son activité et ont décidé jeudi d’étudier les scénarios d’une liquidation de la société dans un timing et un dépeçage non encore fixés. Mardi, un troisième plan de rétablissement avait été rejeté par la Banque nationale et les actionnaires avaient refusé de consentir à une recapitalisation substantielle. Au minimum 300 millions d’euros sont jugés nécessaires pour satisfaire aux critères de solvabilité requis par la BNB pour son activité de placements considérés comme risqués, notamment dans l’immobilier, et pour disposer d’un matelas financier suffisant

En septembre 2016, Nethys, alors dirigée par Stéphane Moreau, narguait Ethias en rachetant la compagnie d’assurance de groupes Integrale. Au mois de mai, actionnaire à 70%, Nethys avait sélectionné la banque d’affaires BNP Paribas pour mettre en vente cette participation. Deux offres d’un montant trop faibles avaient été reçues jusqu’à présent, ne permettant pas d’apporter assez de capitaux pour assurer un avenir à l’entreprise.

Le vente morcelée signifierait que Nethys perdrait plus que probablement les 400 millions d’euros investis dans l’entreprise Integrale depuis 2016. Puisque les bénéficiaires des contrats d’assurance, le personnel et les créanciers seraient prioritaires dans le partage des bénéfices de la vente. Par ailleurs, des remplois seraient perdus. L’assureur compte actuellement 150 équivalents temps plein.


Suivant : Météo: temps nuageux avec un peu d’humidité tôt le matin
Précédent : La consommation d’alcool sur la voie publique et dans les espaces publics est interdite entre 23h et 6h

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×