La problématique de la propreté de la Ville a été fortement discutée lors du conseil communal de la Cité ardente, lundi dernier. Force est de constater que les incivilités n’ont cessé de se multiplier ces derniers temps. Pour contrer cela, les autorités communales ont décidé de mettre sur pied un vaste plan d’actions avec toute une série de mesures préventives, répressives et curatives

Les mesures en bref

  1. Après une nouvelle campagne de sensibilisation, une verbalisation systématique des infractions au règlement sera appliquée.
  2. Le recours aux caméras sera effectué pour renforcer la présence policière aux heures et aux lieux où des dépôts sont régulièrement constatés
  3. Les tournées de ramassage seront renforcées dans les quartiers les plus problématiques (en collaboration avec la police)
  4. La mise en place d’une équipe volante qui pourra intervenir 24h/24 sur tout le territoire
  5. L’application stricte de la procédure applicables aux encombrants lors des prochains ramassages (contrôles avant/après et obligation de rentrer les dépôts tardifs, anticipés ou non conformes sous peine de verbalisation)

En outre, une politique de communication spécifique sera également mise en œuvre pour aider les services dans la résolution rapide des situations problématiques, en complément du numéro gratuit existant (04/222.44.22) et de l’adresse liege.proprete@liege.be.

De nouveaux moyens

Afin de mettre en œuvre ce plan d’actions, la Ville annonce qu’elle débloquera de nouveaux moyens. Ainsi, il y aura des agents constatateurs supplémentaires, l’achat de nouveaux camions, etc.

Des mesures existent pourtant déjà

Liège est pourtant une ville qui dispose déjà d’un service de propreté relativement conséquent qui ne suffit apparemment plus : l’incivisme des habitants est pointé du doigt. Rappelons qu’au total, 260 agents œuvrent 7j/7 à la propreté de la Ville et ce, pour un coût annuel de près de 11 millions d’euros. Par ailleurs, tout citoyen liégeois reçoit, moyennant le payement de la taxe urbaine, 50 sacs jaunes et 20 sacs verts par an. Il est également possible d’obtenir gratuitement un conteneur vert pour les organiques. Enfin, l’appel à la Ressourcerie du Pays de Liège pour l’enlèvement des encombrants est totalement gratuit.

 


Suivant : Vincent Verlaine ouvre un nouveau commerce dans le centre
Précédent : Une oeuvre magistrale à l’affiche de l’Opéra Royal de Wallonie

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button