En octobre 2015, lors d’une journée de grève, des manifestants avaient barré l’accès au viaduc de Cheratte, sur l’autoroute E40. De nombreuses dégradations du revêtement avaient été constatées et on déplorait alors le décès de deux personnes puisque deux médecins étaient restés bloqués dans l’embouteillage. Ce mercredi, la chambre du conseil de Liège a ordonné le renvoi de 17 personnes, la plupart affiliées à la FGTB, devant le tribunal correctionnel pour entrave méchante à la circulation.

Les syndicalistes contestent les faits reprochés et affirment que le blocage a été mis en place par des gens extérieur à la FGTB. L’avocat des inculpés a annoncé qu’il interjetterait appel de cette décision pour les affiliés du syndicat.

(.Source: Rtc)


Suivant : Bavière: la dentisterie reçoit le soutien de la Commission Royale des Monuments
Précédent : Le personnel de la Citadelle rejette les propositions de la direction

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×