Au 31 décembre, le résultat net d’Ethias s’élève à 170 millions €, sur la base de comptes BGAAP non audités. Ce résultat net représente + 60% par rapport à l’exercice précédent, qui avait été marqué par des éléments exceptionnels dont notamment le coût relatif à l’opération Switch 7 et le coût estimé relatif à la cession du portefeuille résiduel du First A.
Le résultat opérationnel s’élève à 177 millions. Il provient principalement des activités Non-Vie, avec un montant de 152 millions d’euros. Les activités Vie délivrent quant à elles un résultat opérationnel de 38 millions d’euros.

Début 2019, Ethias a vu son rating IFS (rating relatif à la solidité financière) relevé d’un cran par l’agence de notation Fitch, lequel se positionne désormais à « A- », “preuve que les plans d’actions mis en oeuvre afin de renforcer la solidité et la flexibilité d’Ethias ont porté leurs fruits » avance Philippe Lallemand, le CEO de l’entreprise. Ils se déclinent autour de trois piliers que sont le direct, le digital et le partenariat avec les collectivités publiques, avec une volonté constante d‘innover au service du client.


Suivant : L’espace “duty free” de Liege Airport met la clé sous la porte
Précédent : Agenda : Robin des 80’s

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×