Les commentaires indignés ont proliféré sous sa publication Facebook, partagée plus de 2500 fois. Après avoir adopté un chat à la SRPA de Cointe, Lisa Galvalisi se plaint du mauvais état de santé de l’animal et des soins qu’il aurait reçu au refuge liégeois. Un problème de gale s’est posé là-bas, mais on lui signale que son animal, qui avait contracté la maladie aux oreilles, est en bonne santé après avoir été soigné.

Après l’adoption fin août, elle décide quand même de s’arrêter chez son vétérinaire par précaution. Là, elle affirme qu’on se rend compte que la SRPA avait omis de lui dire que son chat avait la teigne, que sa gale aux oreilles était toujours présente, qu’il avait le coryza et qu’il était très affaibli à cause de cela. “Cerise sur le gâteau il était castré mais ils lui ont laissé un trou en opérant car il avait un testicule rentré à l’intérieur“, explique-t-elle en ajoutant qu’elle a téléphoné au refuge pour leur expliquer la situation et qu’ils ne lui ont pas donné de nouvelles.

A la SRPA, Fabrice Renard indique que la SRPA a pris contact avec la jeune femme et qu’une enquête interne est en cours afin de déterminer ce qui s’est passé. Pour que, le cas échéant, cela ne se reproduise plus. “Mais jusqu’à présent, nous n’avons pas encore reçu les informations du vétérinaire de Lisa, qui est en vacances. De notre côté, le chat avait reçu un bain avec des produits préventifs contre la teigne deux jours avant son adoption. En ce qui concerne sa blessure, elle n’a rien à voir avec une castration. Le chat a pu se blesser dans l’intervalle, par exemple en grimpant sur un barreau“, explique le porte-parole.

⚠️⚠️ Franchement quelle honte, tu adoptes un chat à la SRPA à Cointe, non je ne me gène pas de dire le nom. On nous dit…

Slået op af Lisa GalvalisiFredag den 30. august 2019


Suivant : Météo: un peu plus de nuages
Précédent : Le policier blessé à la tête a été opéré une seconde fois

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×