Maxime Pans, le policier qui avait été très grièvement blessé par balle lundi, au cours d’un contrôle, a été opéré une seconde fois ce mardi. Tout s’est bien déroulé, mais il n’est pas encore tiré d’affaire car son pronostic vital reste engagé, indiquent ses collègues.

Lire aussi: Un policier très grièvement blessé par balle hier, au cours d’un contrôle, est entre la vie et la mort


Suivant : Après avoir adopté un chat, une jeune femme accuse la SRPA de négligence dans les soins
Précédent : Pas d’expulsion du centre social autogéré de Saint-Léonard

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×