Vendredi dernier, le classico opposant le Standard à Anderlecht a été arrêté après seulement 31 minutes de jeu. En cause: les supporters mauves qui ont fait preuve d’un manque de fair-play en n’hésitant pas à lancer de nombreux pétards et fumigènes, parfois même en direction des pompiers qui éteignaient les projectiles. L’arbitre avait d’abord arrêté la partie une première fois puis a arrêté définitivement la rencontre après 31 minutes et le deuxième but du Standard suivi d’une carte rouge pour Kara qui a accroché Djenepo dans le rectangle. Si le règlement est appliqué, le Standard bénéficierait d’un score de forfait (5-0).

L’entraîneur Michel Preud’homme a regretté ces incidents. Il faut dire que le public avait mis une ambiance de folie dans le stade.

youtube.com/watch?v=henlScxRi3o

twitter.com/VOOsport/status/1116991010268119041

En attendant la décision officielle, les Liégeois sont relégués à la 4e place du classement des PO1, à 8 points du leader Genk, qui a battu Bruges 3-1 ce week-end. Si les 3 points leurs sont accordé, le Standard pointerait ainsi à 5 unités des Limbourgeois qu’ils rencontreront lors de la prochaine journée à domicile. En cas de victoire, ils reviendraient à 2 petits points et pourraient ainsi toujours prétendre au titre.

youtube.com/watch?v=p4SU7vp2Yzo


Suivant : 13 box sécurisés pour vélos vont apparaître cette année
Précédent : Le pont de Fragnée en travaux pour une semaine

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×