Malgré les difficultés de maintenir tous les services à la population durant cette crise sanitaire, la Ville de Liège a été en mesure d’assurer l’ensemble des collectes d’encombrants trimestrielles du mois de mars. Mais avec la fermeture des recyparcs et la réduction des effectifs, leur travail est d’autant plus compliqué et indispensable. En effet, 745 tonnes d’encombrants ont été récoltés contre 600 tonnes l’an dernier à la même époque (en mars 2019), indique l’échevin Gilles Foret.

Force est de constater qu’une petite minorité d’inciviques continuent à ne pas respecter ces règles et prennent la ville pour une décharge!“, regrette ce dernier qui se dit résolu à ce que ces comportements irresponsables ne restent pas impunis et soient sévèrement sanctionnés dans les prochains mois.

Par ailleurs, les 4200 corbeilles publiques du territoire communal sont, elles, moins remplies en cette période de confinement.

Sur Facebook, l’échevin a publié une dizaine de clichés de dépôts clandestins franchement honteux:

Slået op af Gilles ForetMandag den 30. marts 2020


Suivant : Météo: belle journée ensoleilllée
Précédent : Un Shop&Go ouvre rue Pont d’Avroy à côté du Forum

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×