Fin février, le « Centre Hospitalier Régional de Liège », changeait de nom pour devenir « Hôpital de la Citadelle ». L’institution avait décidé de faire évoluer son image et son logo “pour s’affirmer à travers une marque forte et clairement identifiée”. L’ensemble des supports de signalétique et de communication avaient donc été changés sur tous les sites, ce qui représentait un certain coût. Les critiques d’hier, par rapport à cette dépense jugée superflue, risquent de bisquer à nouveau en apprenant que la Citadelle va à terme fusionner avec le Centre hospitalier universitaire (CHU). Ce qui débouchera sur un nouveau changement d’image pour la nouvelle entité.

L’information a été confirmée vendredi par Sylvianne Portugaels, directeur général de l’hôpital de la Citadelle, et Marc De Paoli, administrateur délégué du CHU de Liège. “Les conséquences de la crise économique se font déjà durement ressentir. Alors que nous sortons fragilisés de la crise sanitaire. Pour ne citer que trois exemples : les coûts de l’énergie vont impacter durablement nos finances, puisque les hôpitaux sont très énergivores. Les prix des matières premières vont augmenter nos coûts, et donc l’ensemble des projets, qu’ils soient médicaux ou non. Quant aux indexations successives des salaires, bien nécessaires pour amortir la chute du pouvoir d’achat de nos travailleurs, elles aggravent aussi les budgets successifs, sans savoir où et quand cela s’arrêtera“, justifie la première.

L’objectif est donc de réaliser des synergies entre les deux entités et de limiter les coûts, comme l’explique le second: “Depuis plusieurs années, les services achats des huit hôpitaux collaborent étroitement pour lancer des marchés communs ou développer des centrales d’achats que chaque partenaire est libre d’utiliser ou non. Nous relevons déjà de nombreuses économies d’échelle et d’importants gains de temps pour nos équipes. Autres domaines de convergences : la pharmacie, l’informatique, l’hygiène hospitalière…

La processus est donc lancé pour faire travailler ensemble plus de 10.000 personnes, tous métiers confondus dans le personnel hospitalier et le corps médical. Des groupes de travail vont être mis en place prochainement pour former le plus grand hôpital de Wallonie.


Suivant : Le cirque de Noël du boulevard d’Avroy annulé pour la troisième année consécutive
Précédent : La Ferme à l’Arbre élue meilleur magasin bio d’Europe

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×