Depuis la mi-juin, une vingtaine de jeunes Liégeois occupent deux immeubles aux numéros 62-64 du quai Saint-Léonard pour en faire un « centre social autogéré » appelé “Entre-Murs Entre-Mondes”. Ils ont prévenu le propriétaire et lui ont présenté leur projet mais, le 9 août, celui-ci a lancé une procédure d’expulsion. Ils ont cherché à négocier avec les propriétaires de cet immeuble inoccupé, soutenus par l’échevine Maggy Yerna qui a indiqué avoir tenté de les joindre aussi pour amorcer une médiation sur cette occupation temporaire.

S’ils n’ont pas obtenu de réponse, les squatteurs ont reçu un nouvel ordre d’expulsion, avec annonce d’une intervention policière programmée ce mardi matin.
“Nous avons choisi de résister. Nous nous ferons sans doute tirer hors du bâtiment que nous occupons par les forces du gouvernement”, indique le groupe qui appelle ses sympathisants à venir le soutenir devant le bâtiment dès 7h30. “Il y aura du thé, du café et des viennoiseries pour vous accueillir. Nous prévoyons une auberge espagnole pour midi.


Suivant : La société VOO sur le point d’être privatisée ? C’est le scénario que redoute le PTB
Précédent : 150 000 visiteurs annoncés pour l’expositon « Generation 80 Experience » aux Guillemins

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×