Un point à l’ordre du jour du jour du conseil communal de Seraing a attiré notre attention. Il concerne une motion que le PTB souhaite faire passer pour s’opposer à “la revente de VOO à des actionnaires privés”.
La société de télécommunications VOO est une filiale d’Enodia (anciennement Publifin) dans laquelle les communes sont actionnaires. Le PTB craint une revente de cette société à des actionnaires privés et surtout, à Stéphane Moreau.

Stéphane #Moreau rachètera-t-il Voo avec ses propres fonds et ceux de partenaires?

Renseignements pris, en coulisses, il semblerait que les tractations aillent bon train et que l’on soit proche de ce cas de figure, voire même d’un dénouement allant dans ce sens. C’est la raison pour laquelle le parti d’extrême gauche souhaite que le conseil communal de Seraing se prononce sur ce point. Cette motion devrait également être proposée dans les communes de l’arrondissement liégeois où le PTB est présent.

Le texte demande que la commune se positionne contre la privation partielle ou totale de cette société. “Le pôle câble de l’intercommunale liégeoise (ALE, Tecteo, Publifin-Enodia) a rapporté à la ville de seraing 3.010.912,11 €“, avance Damien Robert qui craint aussi pour l’avenir de 600 travailleurs: “L’actionnariat public permet de défendre plus efficacement l’emploi et la qualité de l’emploi“.


Suivant : Un policier très grièvement blessé par balle hier, au cours d’un contrôle, est entre la vie et la mort
Précédent : Centre autogéré Saint-Leonard: vers l’epreuve de force?

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×