Le 3e tour de l’élection du recteur ou de la rectrice de l’ULiège se tiendra ces lundi et mardi 24 et 25 septembre. Alors qu’en avril et mai derniers, aucun des 3 candidats se présentant officiellement n’avait obtenu la majorité absolue, un nouvel appel à candidatures avait donc été lancé par le Conseil d’administration.

Cette fois, une femme se propose officiellement comme candidate pour le poste de rectrice. C’est la première fois que cela arrive officiellement en 200 ans d’existence de l’Alma Mater (le processus électoral était auparavant plus confidentiel). Ann Lawrence Durviaux avait été candidate à la fonction de première vice-rectrice en cas de victoire d’Albert Corhay lors des élections précédentes, mais elle partage aujourd’hui une autre vision de l’institution. “L’université fonctionne avec des règles d’un autre siècle, les structures et l’organisation y sont trop hiérarchisées et laissent peu de place à la voix de la communauté universitaire“, a-t-elle expliqué à l’Echo.

Une page dédiée, avec les programmes et CV des quatre candidats qui se présentent , réservée à la communauté universitaire, se trouve ici.


Suivant : Frédéric Gros lauréat du prix littéraire Paris-Liège
Précédent : Aujourd’hui les cloches sonneront en faveur de la paix

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×