Le Collectif des coursier-e-s qui a pour objectif de représenter les coursier-e-s des entreprises de livraison et de défendre leurs droits, réclame le maintien du statut Smart pour les livreurs de Deliveroo alors que l’entreprise de livraison de repas à domicile qui les emploie a l’intention de les faire travailler sous le statut d’indépendants.

Or, via la coopérative Smart, les livreurs bénéficiaient du statut de salarié (et donc d’une protection sociale) pendant leurs prestations.

Lundi, une rencontre entre les protestataires et la direction belge a eu lieu, mais la direction a réaffirmé sa volonté de faire passer tous les coursiers sous statut indépendant à la fin du mois, tout en demandant la suspension des actions du collectif. Un arrêt de travail avait suivi, mobilisant également quelques restaurants. Deliveroo invoque des raisons juridiques pour la fin de sa collaboration avec Smart et rappelle que le collectif ne représente pas l’ensemble des 2.000 coursiers du pays.

Comme à Bruxelles, une action “zéro commandes” donc prévue à Liège ce samedi et un rassemblement à vélo avec ambiance musicale est programmé à 18h place Cathédrale. S’ils n’obtiennent pas satisfaction, les livreurs-grévistes menacent de réitérer leurs actions tous les samedis.


Suivant : Météo : vers les dernières éclaircies de la semaine ?
Précédent : Le TGV Fret de Liege Airport est au point mort

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×