Dans une question écrite adressée au bourgmestre, le conseiller communal (Ecolo) Quentin le Bussy s’interroge sur le devenir de la dalle contiguë à la Cour des Mineurs et au Musée de la Vie Wallonne face à l’échevinat de la Jeunesse et des Sports, rue Mère-Dieu. Alors qu’elle servait auparavant de parking en surface, cette dalle Saint-Antoine est maintenant interdite d’accès et dans un triste état.

En plein centre-ville, au cœur historique, je ne doute pas que l’on puisse lui trouver une affectation utile et pérenne, à vocation économique (Marché de Noël en saison, Nuit des Coteaux, marché traditionnel saisonnier), touristique, ou culturelle“, suggère l’élu écologiste.

Et ça tombe bien, puisque des travaux de rénovation sont prévus, en vue d’en faire un espace pour des activités de loisir. Il reste que le processus d’attribution de ce marché public près d’un monument classé n’est pas des plus rapides. Il faudra donc attendre un peu avant de pouvoir offrir une vue plus attirante aux touristes qui visitent le musée et voient cet espace depuis l’ascenseur vitré.


Suivant : Le milieu de la danse liégeois en deuil
Précédent : Une étudiante vétérinaire de l’ULiège assassinée par son voisin

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×