Le fait divers a remué les médias ce mercredi. Une étudiant française en faculté de vétérinaire à l’ULiège a été retrouvée étranglée et poignardée dans son kot rue Basse-Wez. Ce sont les amis de l’étudiante qui, inquiets de ne pas la voir au cours, avaient prévenu le petit ami de la victime. C’est lui qui a découvert la triste scène.Très vite les enquêteurs se sont intéressés au voisin de l’étudiante. Un quinquagénaire déjà condamné deux fois pour viol. Interrogé mardi, l’homme a avoué le meurtre de la jeune femme. L’homme avait été libéré en 2015 et était muni d’un bracelet électronique.

 

 


Suivant : La dalle pavée entre le musée de la Vie wallonne et la rue Mère-Dieu va devenir un espace de loisirs
Précédent : Le personnel de la FN Herstal reprend le travail

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button