En raison de l’indisponibilité de certains réacteurs nucléaires, dont Tihange 3, l’on craint aujourd’hui, au niveau fédéral, des pénuries d’électricité entre fin octobre et mi-novembre.
Dans un communiqué, le bourgmestre rappelle que Liège est l’une des premières villes concernées en cas de délestage (zone 8 du plan) pour éviter le black-out (coupure généralisée et involontaire). Il s’agit de coupures volontaires de courant à certaines heures et sur certaines zones.

Notre ville figure dans la première tranche qui serait actionnée en cas de pénurie et “dispose bien entendu d’un plan d’urgence et tous les moyens possibles seraient mis en œuvre pour minimiser les conséquences de ce délestage. Même si un maximum de dispositions seront prises en cas de délestage, les conséquences n’en seront pas moins très lourdes pour les habitants, les commerçants, les entreprises“, alerte Willy Demeyer.

“20% de la population, soit 40.000 habitants, seraient impactées par ces coupures, de même qu’une partie importante du territoire communal. La mobilité sera également fortement perturbée et la sécurité routière compromise puisque l’éclairage public et les feux de signalisation seront à l’arrêt sur de nombreux axes routiers importants. La coupure de courant concernera aussi deux centres hospitaliers importants dont un assure un service d’urgence essentiel: les Bruyères à Chênée et l’Institut Notre Dame des Anges à Glain. Le tout nouvel hôpital du CHC à Glain qui ouvrira dans un avenir proche devrait également être concerné par ces opérations de délestage. En toute hypothèse, les personnes électro-dépendantes seront affectées.”

Le bourgmestre cite aussi l’impact sur de nombreux commerces et grandes surfaces (chaîne du froid), les télécommunications par GSM, les appels aux services d’urgence qui risquent peut-être de ne plus être possibles, les chaudières des habitations, les systèmes anti-vol,…

De plus, vu la confusion actuelle où chacun des acteurs (ELIA, Electrabel, le Gouvernement fédéral,..) se renvoient la responsabilité de la situation, il est à redouter que ces coupures seraient annoncées quelques heures seulement avant d’être effectives“, redoute également le bourgmestre.


Suivant : Des centaines d’alcooliques au Palais des Congrès ce week-end
Précédent : La conseillère communale écologiste Sarah Schlitz devient députée fédérale

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×