Les sceptiques vont être déçus. Goûtée à côté d’un lacquemant traditionnel, cette célèbre galette traditionnellement dégustée sur les foires de Liège et d’Anvers est franchement délicieuse dans sa version sans sucre mais au goût sucré. Hormis la couleur rouge de la sauce, voulue comme telle pour éviter des confusions de produit au moment de la vente, elles sont proches. L’on peut donc parler de réussite.

Nous y travaillons depuis deux ans, notamment pour que les diabétiques puissent aussi en profiter“, commente Charlotte Minguet, la compagne de Benjamin Smidts, descendant direct du célèbre Désiré de Lille dont la recette secrète est toujours scrupuleusement respectée depuis 1903. “Pour éviter tout arrière-goût, nous avons utilisé du maltitol (un édulcorant proche du sucrose qui apporte moins de calories et n’abîme pas les dents, ndlr) en remplacement du scucre. Et en guise de colorant pour la sauce: de la betterave.” Bref, pas de quoi faire se retourner l’arrière grand-père dans sa tombe.

Alors, où trouver ce produit 100% artisanal? Malheureusement, ces héritiers-là de la célèbre maison Désiré de Lille ont fait le choix de ne pas être présents sur la foire. Mais on peut les trouver du 15 septembre au 15 novembre dans un foodtruck située au carrefour de Boncelles, rue de Tilff n°114, en face de la pizzeria. Et depuis le 1er septembre, un partenariat avec Deliveroo va permettre une livraison à domicile… mais limitée au centre-ville pour une question de maintient à température. Naturellement, vous pouvez aussi vous faire livrer des lacquemants traditionnels, des croustillons, bouquettes, crêpes et autres gaufres de Bruxelles en cas d’irrépressible envie.

Plus d’infos sur les autres produits comme le péket, le whisky, le sirop au goût de lacquemant ou les croustillons à cuire à la maison: www.desiredelille.com Tout est par ailleurs livrable en Europe, vie l’e-boutique. “Les lacquemants conservent sans problème leur consistance pendant 7 jours et leur goût pendant 15 jours“, assure Charlotte Minguet.


Suivant : Le bourgmestre ne veut plus de matches au Standard le dimanche
Précédent : L’invest public Meusinvest présente de bons chiffres pour 2016-2017

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button