Comme dans les autres établissements pénitentiaires du pays, la tension va grandissante à la prison de Lantin. Ce vendredi soir, plusieurs détenus s’en sont pris à des membres du personnel.

A la sortie du préau, des détenus ont en fait tenté d’escalader un mur. L’un d’eux est tombé et s’est blessé. Lorsque des agents se sont approchés pour lui porter secours, des détenus s’en sont alors prix à eux, raconte un délégué syndical. Trois agents ont ainsi été transportés en ambulance à l’hôpital. Ils ont pu rentrer chez eux dans le courant de la soirée.

Six autres détenus se sont par ailleurs retranchés sur le toit de la prison. Peu après minuit, les détenus ont finalement regagné leurs cellules après l’intervention des unités spéciales de la police fédérale (CGSU), de deux hélicoptères de la police fédérale et du Corps d’intervention (CIK), venus en appui à la police locale de la Basse-Meuse, a indiqué l’agence de presse Belga.

Une opération qui a été effectuée dans le calme. Les policiers ont quitté les lieux vers 2 heures du matin.

Dans la foulée, le front commun syndical des gardiens de la prison de Lantin avait déposé un préavis de grève de 24 heures. La prison a donc tourné avec un service minimum du vendredi 22 heures jusqu’au samedi 22 heures.

La prison de Lantin fait face à une tension grandissante ces derniers jours à la suite de l’épidémie du Covid-19. Les détenus sont confinés 23 heures sur 24 en cellule, les visites et les activités proposées en prison ont été supprimées.


Suivant : Météo: journée ensoleillée
Précédent : Eric de Beukelaer nouveau vicaire général du diocèse de Liège: il secondera l’évêque

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×