Les Gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont chargé les gouverneurs wallons de traduire en arrêtés de police les mesures décidées la semaine dernière, et concrétisant un reconfinement partiel à l’échelle de la Wallonie.

En raison d’une croissance du nombre d’infections et d’hospitalisations en province de Liège, ainsi qu’une augmentation alarmante du taux de positivité et du nombre de reproductions, des mesures fortes s’imposent,
pour ralentir la propagation du virus mais aussi pour éviter la saturation de nos institutions de
soins.

C’est pourquoi trois arrêtés de police ont été pris complétant les mesures fédérales.

En plus du couvre-feu (premier arrêté), le nombre de personnes qui peuvent faire leurs courses conjointement est limité à deux dans les commerces, indépendamment des moins de 12 ans. Par ailleurs, les commerces alimentaires, les night shops, les salles de jeux, bureaux de paris, casinos ainsi que les magasins accolés à une station-service ne peuvent ouvrir au-delà de 20h. Enfin, la vente d’alcool est interdite dans les stations-services situées sur les autoroutes.

Jusqu’au jeudi 19 novembre 2020, tous les événements organisés par les communes ou soumis à l’autorisation des autorités communales sont interdits, de même que les célébrations de fêtes religieuses et laïques. Les cérémonies des 11 et 15 novembre sont maintenues, mais limitées à 4 personnes sont interdites. Enfin, les marchés de Noël sont interdits jusqu’au 31 décembre 2020.

Rappelons aussi que la pratique sportive pour les plus de 12 ans reste également interdite.

Pleinement consciente de la portée de ces mesures, Madame le Gouverneur f.f. en appelle, une fois de plus, à la conscience et à la responsabilité de chacune et de chacun pour un respect strict de ces règles, ainsi que de celles établies par le Gouvernement fédéral.


Suivant : Les forains autorisés à vendre leurs lacquemants en ville: voici les endroits
Précédent : Assemblée générale des travailleurs d’Intégrale devant Nethys

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×