A cause des précautions sanitaires liées à l’agent infectieux le plus connu de la planète, les Liégeois.es doivent aujourd’hui s’armer de patience pour pouvoir effectuer les démarches administratives à la commune: déménagements, extraits de casier judiciaire, cartes d’identité, copies conformes permis de conduire et autres domiciles.

La prise de rendez-vous par téléphone ou en ligne est en effet devenue obligatoire et la première date disponible dans les mairies de quartier ouvertes est le 22 octobre. Il faut compter une dizaine de jours pour celles de Bois de Breux, Glain, Grivegnée, Jupille, Sclessin et Thier à Liège. C’est 15 jours pour Angleur. Et les habitants du centre-ville qui ont l’habitude de se rendre à aux Guillemins pour leurs formalités administratives sont encore plus mal lotis: aucun rendez-vous avant le… 10 novembre. Soit quasiment un mois d’attente !

L’échevinat de L’État civil et de la Population, que nous avons contacté, se dit surpris par l’allongement de ces délais de prise de rendez-vous, vérifiés par nos soins via le module d’inscription en ligne. Aucune solution d’amélioration n’a pour le moment été dégagée, d’autant que les plannings se déclinent déjà toutes les 10 minutes. Mais l’on rappelle que certains autres documents peuvent être demandés via l’e-guichet de la Ville: actes de divorce, de mariage, de naissance et de décès, déclaration de dernières volontés, procuration pour mariage,…


Suivant : Faute de foire les lacquemants et gaufres de chez Delforge s’installent quai Timmermans
Précédent : Nouveau centre de radiologie au Laveu pour traiter les cancers près du centre-ville

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×