Inculpé dans un dossier de délit d’initiés où il est question d’achats et de ventes douteux d’actions de la société pharmaceutique Mithra cotée en bourse, François Fotnieri a temporairement quitté la direction de l’entreprise pharmaceutique qu’il a créée.

En avril de cette année, l’homme d’affaires liégeois a revendu quelques paquets d”actions de Mithra (dont il est toujours actionnaire majoritaire individuel). Il indiquait alors à l’Echo avoir récupéré un montant total de 8,1 millions d’euros d’actions dont le cours varie entre 25,05 et 26,87 euros. F.Fornieri expliqiait qu’il s’agissait de diversifier son portefeuille d’investissements dans des secteurs variés comme l’immobilier, le pharma, l’art ou encore la gastronomie. Mais aussi d’investir dans de nouveaux projets, sans pour autant quitter Mithra.

Selon un autre observateur, qui a posté l’information sur Twitter, ce serait en réalité 17,95 millions d’euros que le fondateur de Mithra aurait récupéré en vendant ses actions.

Alors, pour quoi faire? Une partie de réponse pourrait se trouver dans le développement de la société Rose Mercier que François Fornieri a créée il y a un an avec la créatrice belge de chaussures de luxe Sandra Cornant. Cette société au capital de 246.000€ a pour objet des activités dans les domaines de la chaussure de mode et des accessoires (sacs à main , ceintures..) ainsi que les parfums. Selon le site LPost, le duo lancerait en septembre prochain, au Ritz à Paris lors de la Fashion Week, une nouvelle marque de chaussures haut de gamme. La fabrication serait assurée par l’atelier Massaro, qui signe les chaussures des défilés Chanel.


Suivant : Météo: temps nuageux et qualité de l’air moyenne
Précédent : Incendie à l’ancienne patinoire de Coronmeuse: le Palais des Sports a failli être fortement dégradé

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×