Mardi en début de soirée, l’un des administrateurs du groupe “Mobilisation Liège”, qui réunit plus de 13.000 membres, lançait un appel pour que les “Gilets jaunes” quittent le plus vite possible le site de Wandre, alerté par une source anonyme que des “casseurs” allaient débarquer sur le site.

Vers 21h, un groupe d’une cinquantaine de personnes habillées de noir et manifestement étrangères au mouvement ont perturbé la circulation en mettant le feu à des pneus et des palettes en travers des bretelles de sortie et d’accès à l’autoroute dans le sens Liège-Maastricht. Police locale, fédérale et pompiers se sont rendus sur place et ont fermé l’autoroute le temps que les feux soient éteints et les dégâts nettoyés. Des individus ont é été emmenés au poste de police pour identification. Des mineurs ont également été ramenés à leur domicile par la police.

Dans la nuit de dimanche à lundi, ce sont plusieurs camions-citernes qui ont été vandalisés sur un parking de Sclessin, toujours par des individus dont les “Gilets jaunes” se distancient.

Ce mercredi matin, l’autoroute et la bretelle d’accès et de sortie n°5 dans le sens Liège-Maastricht sont rouvertes. Des “Gilets jaunes” ont par ailleurs repris leur action au port pétrolier.

D’autre part, un barrage filtrant est, toujours ce matin, établi rue Ernest Solvay à Sclessin et bloque les camions citernes.


Suivant : Feux sauvages sur sites pétroliers : la Ville prend des mesures d’interdiction
Précédent : Foire aux livres d’occasion triés et à mini prix de vendredi à dimanche

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×